Ces dernières années ont vu l’invasion des animaux exotiques dans les foyers français. Aussi, les traditionnels chats et chiens ont cédé la place aux rats, aux serpents, aux lézards et aux opossums. Pour être original, un animal exotique l’est incontestablement, mais prudence est de mise, car avoir ce type d’être vivant chez soi n’est pas du tout sans risques.

Les risques sanitaires causés par un animal domestique

Certes, une cohabitation entre plusieurs êtres vivants conduit toujours à des transferts de microbes et de bactéries. Cependant, les conséquences sur la santé des animaux exotiques peuvent être fatales. En effet, bon nombre d’espèces de reptiles et d’amphibiens sont venimeuses pour l’être humain. En plus, ces deux familles d’animaux présentent une bactérie que l’on appelle salmonelle. Cette dernière est particulièrement dangereuse pour l’homme et est même classée dans les éléments susceptibles d’altérer la sécurité publique. Par conséquent, le maintien d’un habitat hermétique doit se situer au cœur de la préoccupation de ceux qui en possèdent chez eux pour ne pas se mettre en danger.

Les risques sur la psychologie

Force est de reconnaitre que la présence des animaux exotiques dans un foyer est loin d’être banale et anodine. Les stéréotypes sociaux et surtout Hollywood ont créé une représentation toute faite de ces animaux qui suscitent la peur et la frayeur chez certains. Par conséquent, des changements importants de comportement, surtout auprès des enfants, sont à surveiller de près quand on possède un animal exotique comme compagnon. Contrairement aux chiens, ce ne sont pas des copains que l’on peut sortir de la cage pour les montrer aux petits camarades.

Les risques de sécurité

Même si vous possédez les autorisations nécessaires pour adopter un animal exotique, vous devez tenir compte des risques de sécurité que cela pourra occasionner. En effet, il faut comprendre que le milieu de vie de ces animaux est nettement différent du nôtre. Ils ont évolué dans un contexte où l’humain est un prédateur qu’ils doivent combattre. Aussi, même s’ils sont dociles en apparence, ils peuvent se montrer imprévisibles et agressifs.

Les risques financiers

Si vous tenez à garder votre animal exotique longtemps chez vous, il faudra investir dans un habitat qui lui soit adéquat. Les conditions lumineuses, la température, le niveau d’humidité, tous ces éléments doivent être pris en compte pour reproduire au mieux le milieu naturel dans lequel l’animal a vécu. En plus, il faudra prévoir l’entretien de l’habitat ou même le changement dans le cas où vous optez pour un être qui aura besoin de plus d’espaces en grandissant.

Catégories : Les compagnons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *