Beaucoup l’ont faits et aiment sa présence chaleureuse à leur côté ? Partager son lit avec son animal de compagnie est agréable, apaisant, rassurant voire réconfortant. Le pelage chaud et doux de ses animaux séduit la plupart du temps le propriétaire, ce qui conduit ce dernier à accepter facilement que son animal de compagnie monte sur son lit. Mais est-ce une bonne idée de dormir avec ou est-ce dangereux ? L’opinion peut varier d’un propriétaire à un autre, mais avant d’en tirer une conclusion, il est préférable de voir ses bons et mauvais côtés.

Bénéfique mais pas formellement interdit

Évidement, beaucoup pensent que dormir avec son animal de compagnie est une bonne idée puisqu’il fait partie de sa famille. Ainsi, pourquoi ne pas lui faire profiter des mêmes privilèges qu’eux ? Sa compagnie évite à certains la solitude et leur rassure tout en leur permettant de ressentir qu’ils sont en sécurité. Selon plusieurs études, le fait de dormir avec son animal de compagnie est conseillé surtout pour les tous petits car cela renforcerait leurs défenses immunitaires.

Plusieurs chercheurs allemands dévoilent le résultat de leurs études qui démontrent que cet acte n’est pas forcément une mauvaise idée du fait qu’il aurait des effets positifs pour la santé. En effet, entre 0 à 3 mois, le bébé a la chance de faire diminuer à près de 80% les risques pour lui de développer de l’asthme lorsqu’il aura atteint ses 6 ans.

Un acte déconseillé

Nul ne peut nier que s’endormir blotti contre son animal de compagnie sur un bon matelas n’est pas agréable, mais d’après d’autres études cet acte n’est pas recommandé au propriétaire. Plusieurs facteurs peuvent inciter une personne à ne pas partager son lit avec son animal. Dangereux pour la santé, il peut mener vers l’AVC et à l’abaissement de la pression sanguine. Aussi, les personnes ayant présentées ou souffrantes d’asthmes doivent catégoriquement éloigner ces animaux de leur lit, voire de leur chambre. Bien qu’on ne s’en rende pas compte, ce compagnon joue aussi un rôle dans la perturbation du sommeil car dès fois, il est agité et ainsi causerait des insomnies, voire peut réveiller la nuit.

Donner accès à son lit à son animal de compagnie c’est lui donner plus d’autorité et lui donner un statut de dominant. Or, il doit savoir que c’est vous le maître pas lui et qu’il n’est pas à la même hauteur que vous. De ce fait, cet acte peut parfaitement être à l’origine des problèmes de comportements de votre animal de compagnie. Cependant, il est à souligner que l’hygiène n’est pas au programme une fois que votre animal ait franchi votre lit. Même si certains affirment que leur animal prend son bain de façon régulière, a les oreilles nettoyées, les dents brossées, et est en parfaite santé, il ne faut pas oublier qu’il est un porteur de germes et de poils qui peuvent par la suite causer des maladies et transmettre des zoonoses.

Catégories : Vie de bête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *