Lorsque notre animal de compagnie décède, il est souvent difficile de gérer la situation à cause de la méconnaissance des procédures qu’il faut suivre. Il existe, en effet, des lois en vigueur qui régissent ce que l’on doit faire des dépouilles de notre animal. Des particuliers offrent également des services afin de faciliter notre appréhension de la situation et ainsi permettre à notre animal de partir en paix.

Quelles sont les façons de s’occuper de la dépouille de son animal?

La première question qui nous vient à l’esprit pendant ce fâcheux évènement est comment s’occuper de sa dépouille. Nous pouvons choisir effectivement la façon dont notre animal sera traité lors de son décès. On peut procéder à un enterrement ou à une incinération selon notre préférence si toutefois nous sommes en accord avec les législations. Et si nous voulons conserver à tout prix le corps de l’animal, il y a aussi la taxidermie.

Comment entreprendre un enterrement?

L’enterrement est l’option la plus adoptée. On peut le faire dans son propre jardin à condition de respecter certaines contraintes c’est-à-dire avoir un terrain amplement vaste pour ne pas affecter les endroits déjà aménagés, creuser un trou suffisamment profond (au moins 1m) et utiliser les matières autorisées pour l’enveloppement de l’animal. Néanmoins, si les conditions ne sont pas remplies pour qu’on puisse le faire soi-même, on peut solliciter les services d’un professionnel avec l’acquisition d’une concession pour son animal.

Quelles sont les informations à savoir pour le bon déroulement d’une incinération?

Actuellement, plus en plus de personne optent pour l’incinération. Cependant, le flou concernant cette méthode reste le principal blocage pour sa vulgarisation. Cependant, il y a des sites qui proposent des réponses sur l’incinération des animaux. Des questions qui sont posées et reposées fréquemment comme sur la conservation des cendres de l’animal, le rôle du vétérinaire dans le processus de crémation ou encore les avantages et inconvénients des incinérations collectives par rapport à une incinération individuelle.

Comment commémorer dignement son animal décédé?

Comme tout être cher à notre cœur, les animaux de compagnie méritent aussi des symboles commémoratifs à leur nom. Pour cela, on peut concevoir des urnes personnalisées, des pierres tombales ou de gravures sur un objet. Toutefois, la plaque funéraire reste la plus commune pour montrer l’affection portée sur l’animal car lui offrir une plaque commémorative est un symbole très fort d’amour lorsque son animal décède.

Catégories : Vie de bête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *