Étant des sites qui regroupent une multitude d’espèces animalières, les parcs zoologiques peuvent s’étendre sur des terrains de plusieurs hectares et répartis dans diverses zones géographiques. Ils abritent des animaux rares, aux différentes vertus, issus d’une race extraordinaire et originaire des quatre coins du monde. Mais l’existence de ces lieux est-elle toujours utile actuellement ?

L’utilité d’un parc zoologique

Beaucoup de parcs zoologiques rouvrent leurs portes actuellement. Accessibles aux grands publics, petits et grands sont épatés d’observer le mode de vie des animaux qui y trouvent refuge. Calme, inoffensif et spectaculaire, ces animaux retrouvent le monde sauvage auquel ils sont adaptés grâce à l’existence de ces parcs. Conçus de la même manière que dans leur propre habitat, l’espace qui leurs est dédié est conforme à leurs genres et à leurs caractéristiques, et répond parfaitement à leurs besoins.

Un parc zoologique est non seulement un lieu où l’on peut rencontrer des animaux, mais c’est également un parc de loisir conçu pour se détendre, se divertir et pour dépayser. Paysages et végétaux regorgent également les lieux outre l’omniprésence des animaux de différents types. Ainsi, beaucoup prennent plaisir à se promener dans ces zoos et à y passer du bon temps en famille. Les amoureux des animaux seront ravis de l’approche directe avec la vie sauvage, les espèces rares et même les espèces exotiques. Par ailleurs, ces parcs sont devenus actuellement un genre de conservatoire pour les espèces animalières menacées.

Les avantages et inconvénients d’un parc zoologique

Un parc zoologique dispose de beaucoup d’avantages qui lui permettent de persister jusqu’à maintenant. En effet, il prend part aux divers projets de protection des espèces animalières et en quelques sortes, a une vocation pédagogique pour faire connaître aux visiteurs les différents types d’animaux visibles sur la planète Terre. Par ailleurs, ce site est aussi un lieu pour maintenir et sauvegarder la diversité génétique menacée et en voie de disparition par le biais de l’insémination et les autres méthodes pratiques de reproduction assistée. Un parc zoologique est également un logis pour certaines espèces qui n’ont pas d’espace naturel qui leur est consacré.

Cependant, nombreux sont aussi les inconvénients liés aux sites, qui provoquent leur demande de fermeture par certains qui sont mécontents de leur présence. Bien qu’il abrite des animaux venus d’un peu partout dans le monde, un animal sauvage reste toujours un animal sauvage. Ainsi, il n’a pas besoin d’être emprisonné dans une cage. Des cas de maltraitances des espèces animalières sont aussi fréquents dans ces parcs zoologiques. Aussi, les cages et environnements ne sont pas exactement conformes au mode de vie de ces animaux comme certains le prétendent. Il est aussi à souligner que la plupart des espèces visibles dans ces parcs ne sont pas du tout assez importante par rapport à tant d’autres. Le manque de sensibilisation des visiteurs, voire du grand public a aussi un impact direct sur la fragilité de la biodiversité.

Catégories : Les compagnons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *