Les hamsters sont de petits animaux de la famille des rongeurs, très en vogue ces dernières années. Ils font partie de ce qu’on appelle les NAC ou Nouveaux Animaux de Compagnie et séduisent par leur petite taille et leur abajoues dans lesquelles ils stockent de la nourriture. Le hamster est omnivore et mange donc de tout.

Attention, il existe cependant des aliments à éviter, et d’autres à grandement privilégier. Voici quelques pistes qui devraient vous aider à choisir les bons aliments pour votre hamster, afin qu’il reste en parfaite santé et prolonge son espérance de vie à vos côtés.

Le hamster : un rongeur omnivore aux besoins spécifiques

Le hamster est omnivore et devra donc être principalement nourri avec un mélange spécialement étudié pour lui. Ces mélanges se trouvent en animalerie, en grande surface, et parfois chez le vétérinaire (si ce dernier soigne les NAC). Toutefois, il est possible de donner d’autres aliments à son hamster pour lui faire plaisir. Ces compléments, vous les trouverez parfois dans vos placards, mais aussi dans les rayons de votre animalerie.

Les aliments à donner à son hamster

Vous pouvez parfaitement donner des fruits préalablement lavés tels que des morceaux de pomme, de poire, d’abricot et du raisin. Les légumes frais sont également conseillés comme la salade, les carottes, le céleri, le concombre ou encore les épinards. Comme complément, il est également envisageable de proposer un peu de foin au hamster, car il est très riche en fibres et favorise un beau pelage.

La viande est également une excellente source de protéines pour votre hamster. Des petits morceaux de viandes hachés ou encore des vers de farine vivants feront un excellent encas pour votre compagnon poilu. Vous pouvez aussi ajouter des graines de millet, qui ne contiennent pas de graisse et sont parfaitement adaptés au métabolisme de votre petit rongeur.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les friandises ne sont pas mauvaises pour le rongeur aux abajoues, à condition de ne pas en abuser. Elles lui apporteront les minéraux dont il a tant besoin. Vous pouvez par exemple investir dans une pierre à lécher que vous accrochez aux barreaux de sa cage, et qu’il pourra lécher quand il en ressentira le besoin.

Les bâtons à ronger permettront à votre hamster de se faire les dents, tout comme de petites branches de pommier ou noisetier.

Quel aliments bannir de la gamelle de son hamster ?

Le hamster est souvent représenté avec une graine de tournesol entre ses pattes (on pense au dessin animé Hamtaro…), cette dernière est pourtant trop grasse pour lui, tout comme les cacahuètes. Sur le long terme elles peuvent causer de l’obésité, des problèmes cardiaques, du diabète, et ainsi provoquer une mort prématurée de votre petit compagnon.

Concernant les fruits et légumes à éviter (ou à proposer en quantité très limitée), ils sont peu nombreux mais à connaître absolument pour éviter toute catastrophe. Parmi eux on retrouve les agrumes (orange, pamplemousse, clémentine, mandarine, citron etc), le kiwi, et l’avocat.

Si vous avez le moindre doute, demandez conseil à votre vétérinaire.

Une bonne alimentation, oui, mais n’oubliez pas l’eau !

Vous l’aurez compris, même s’il est préférable de nourrir votre hamster avec un mélange de graines adapté, il est également possible de lui proposer un tas d’aliments divers et variés. À l’état sauvage, le hamster a pour habitude d’ingérer de la végétation qui lui permet de rester hydraté en permanence. Il est donc primordial de lui proposer de l’eau fraîche et à volonté en complément de son alimentation, si elle est d’origine industrielle.

Investissez dans un biberon (ou abreuvoir suspendu) que l’on accroche aux barreaux de la cage plutôt qu’une simple gamelle, afin que l’eau reste propre et ne soit pas souillée d’urine et de déjections.

En savoir plus sur comment bien s’occuper d’un hamster.

Catégories : Vie de bête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *